Activités et réalisations

A la suite de la renaissance de l’Association, une première assemblée générale annuelle a eu lieu le 18 juin 1994, à Saint-Narcisse de Champlain; 210 cousins et cousines y assistaient.

L’année suivante, le 18 juin 1995, c’est au Mont-Sainte-Anne, près de Québec, que s’est tenue la deuxième assemblée générale et pour commémorer le 350e anniversaire de l’arrivée de notre ancêtre en terre d’Amérique, une visite au monument a été ajoutée à cette réunion.

Suivirent les rassemblements de 1996, à Drummondville, et de 1997, à Val-d’Or : très bonne participation et des retrouvailles formidables.

En 1998, les 13 et 14 juin, c’est à Sainte-Thècle, en Mauricie, que les membres se sont retrouvés. Grâce au comité organisateur, à l’esprit de fête des habitués de ce genre de rencontre et à la visite très appréciée de nos invités spéciaux, de nouveaux sommets de participation ont été atteints. Ces invités spéciaux étaient Monsieur Rémy Trudel, alors Ministre des Affaires municipales au Gouvernement du Québec, et Madame Lise Thibault (née Trudel), Lieutenant-gouverneur de la province de Québec.

Les 12 et 13 juin 1999, c’est au tour de l’Outaouais de recevoir les Trudel(le) pour un rassemblement qui, à nouveau, connait un franc succès. C’est tout à l’honneur du comité organisateur et de son dynamique président; ils ont vu aux moindres détails pour que les nombreux participants profitent au maximum de leur séjour à Gatineau et à Val-des-Monts (secteur Perkins). À peu près toutes les régions du Québec étaient représentées et évidemment, plusieurs visiteurs venaient de l’Ontario. On peut ajouter qu’il en est même venu d’aussi loin que de la Nouvelle-Écosse. La fête a été une réussite et plusieurs ont vécu de belles émotions.

En l’an 2000, c’est un retour aux sources. Les samedi et dimanche, 10 et 11 juin, cousines et cousins pouvaient se retremper dans l’histoire et revoir les lieux où ont vécu nos ancêtres.

En avant-midi, les autorités civiques et religieuses de Boischatel recevaient les membres du Conseil d’administration et du Comité organisateur au Manoir de Charlesville, propriété de Madame Annie et de Monsieur Pierre Cantin qui en ont fait une restauration digne de mention. Dans ce Manoir, plusieurs générations de Trudel y ont vécu.

Une cérémonie au monument comprenant le dévoilement de nouvelles inscriptions et d’une plaque souvenir du rassemblement 2000, un sketch illustrant des épisodes de la vie de Jean et de Marguerite et un mini-concert de flûte, a marqué le début du rassemblement.

Pour compléter le programme : visites touristiques, repas, soirée, messe, brunch… Plusieurs se rappelleront l’encan chinois, activité très divertissante et très lucrative pour l’Association et une belle occasion aussi pour fraterniser.

En 2001, à l’occasion du 350e anniversaire de la ville du Cap-de-la-Madeleine, l’Association était fière de s’associer à leurs célébrations et c’est le 9 juin que 150 cousines et cousins répondent à l’invitation du Comité organisateur. Après l’accueil et l’assemblée générale annuelle, c’est le temps de jaser avec la parenté tout en dégustant un bon dîner. Par la suite, ceux qui le désiraient ont pu recevoir un mini-cours d’histoire lors d’une visite touristique. Une messe célébrée par notre cousin, le père Justin Trudel, clôture cette belle journée.

C’est le 29 juin 2002 que, pour la première fois depuis la fondation de l’Association, le rassemblement est tenu dans la région de Montréal, plus précisément à Longueuil. Aux activités généralement au programme : assemblée générale, visites touristiques, etc., on a ajouté deux expositions : peinture (oeuvres exécutées par des cousines), documents et photographies (relatant l’histoire de nos ancêtres de Montréal). Les responsables de la généalogie étaient aussi présents pour donner de l’information, répondre aux questions et présenter le Livre rouge imprimé sur Cédérom. Souper de famille et soirée animée ont clôturé cette enrichissante activité.